PARC NATIONAL DE BOUBA NJIDA

Situé dans la région du Nord Cameroun, en bordure du Tchad, le parc national de Bouba Ndjida est l’un des parcs nationaux du pays, créé en 1960. Il est traversé par de nombreux cours d’eau saisonniers appelés ici « mayos » et par une rivière permanente, le mayo Sénaroua. D’une superficie de 220 000 ha, il est le dernier refuge où évoluent toutes les espèces d’animaux sauvages de la savane arborée propre à la région. On y côtoie lions, éléphants, girafes, babouins, vervets, colobes, oryctérope, serval, panthères, hyènes, potamochères, phacochéres. hippopotames, buffles, 11 espèces d’antilopes (parmi lesquels Eland de Derby, hippotragues, damalisques, cobes de Buffon, cobes de fassa, redunca, guibs harnachés, céphalophes de Grimm, céphalophes à flancs roux, bubales roux), plus de 300 espèces d’oiseaux parmi lesquels : marabout, Calao géant d’Abyssinie, rapaces et charognards, aigles pêcheurs, vautours chauves, rolliers d’Abyssinie, guêpiers verts et écarlates, minuscule souimanga aux 8 couleurs et la rarissime amarante de reichenow…. À proximité, se trouve le site préhistorique de Managna, où l’on peut observer des centaines de traces de dinosaures.

Il se situe dans le département du Mayo Rey, à mi-chemin entre Ngaoundéré et Garoua (150 km au Sud Est de Garoua), il est accessible par route et par piste. Il contient un lodge pittoresque de 8 « boucarous » de pierre, inspirés de l’architecture locale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


deux × 4 =