CANON ALLEMAND DE BIMBIA

Aux XVIIIe et XIXe siècles, des milliers d’esclaves furent déportés vers l’Amérique. Le comptoir de Bimbia, au Cameroun fut l’un des points de départ. Entre 1776 et 1838, ce sont environ 2393 personnes dont 42,3% d’enfants qui embarquèrent à Bimbia pour la Caroline du nord, le Brésil, la Guyane ou encore la Jamaïque. L’histoire dit qu’environ 2078 parvinrent à destination. Le Canon Allemand faisait face à la mer et pointait sur l’île Nicholls pour empêcher les navires non désirés d’accoster et les esclaves isolés sur l’ile de s’échapper.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


dix-huit − trois =