Informations générales

A l’instar du Nord et de l’Extrême-Nord, la Région de l’Adamaoua est née en 1983 des cendres de l’ancienne Province du Nord.

Sur le plan physique, cette région qui s’étend sur une superficie de63 700 km2 se caractérise par la falaise qui la traverse d’Est en Ouest, véritable rempart faisant scission entre le Nord et le Sud du pays. Le Mont Ngaoundéré surplombe toute la région avec ses 1100 mètres d’altitude. Les lacs volcaniques lui sont spécifiques.

Son climat de type équatorial et sahélien avec une pluviométrie de plus ou moins 1400 mm favorise un élevage florissant surtout des bovins qui ne trouve d’égal qu’en Afrique du Sud et de l’Est. C’est la principale activité locale de la Région qui compte plusieurs ranches de renommée internationale (AMAO, NGAOUNDABA, PASTORALE).

La culture des ignames au Nord et du manioc au Sud permet la survie des populations composées de Dourou ou Dii au Nord jusqu’au pied de la falaise, de Mboum au Centre et à l’Est, de Baya, Tikar et Nyem-Nyem au Sud-Ouest. La production du miel naguère sauvage, se pratique désormais avec passion par de jeunes promoteurs.

Quoique très vaste, l’Adamaoua compte parmi les régions les moins peuplées du pays avec une population estimée à 900 000 habitants. Au Nord, elle côtoie la région du Nord, avec une frontière avec la RCA à l’Est et avec le Nigéria à l’Ouest. Les régions de l’Ouest et de l’Est lui sont limitrophes au Sud. Les départements de la région sont : la Vina, le Mayo-Banyo, le Djérem, le Faro et Déo et le Mbéré.

Histoire

Ngaoundéré : château d’eau du Cameroun.

Bref aperçu historique.

La ville est tapie au pied et sur les flancs de son patronyme, le Mont Ngaoundéré.

Ngaoundéré tire son nom de cette montagne ( en Mboum « Ngaou » et Ndéré »Nombril »). A l’origine, ville des Mboum, Ngaoundéré a été envahie par les troupes d’OUSMAN DAN FODIO de Kano à l’occasion de la croisade pour l’expansion de l’Islam.

Aujourd’hui, les caractères Mboum restent vivaces surtout dans les noms dominés par le préfixe NGAOU.

La chefferie, aujourd’hui entièrement islamisée garde les vestiges de la tribu MBOUM dont la langue influence fortement la langue foulfouldé devenue spécifique pour la région. Le Christianisme a également de fortes marques dans la ville avec un Séminaire, un Noviciat et un Collège Secondaire pour les Catholiques, un Hôpital de renommée internationale et un Collège pour les Protestants.

L’ouverture de la gare ferroviaire dans la ville en 1974 a rapproché Douala du Tchad et celle de l’Université de Ngaoundéré en 1983 a révolutionné la vie dans la cité qui s’étend aujourd’hui sur près de 15 km.

A l’exception de la vieille ville, les nouveaux quartiers de Ngaoundéré sont habités par des populations diverses : nationaux et expatriés. Les Bamilékés de l’Oust se trouvent être les plus nombreux de ces immigrés, des peuples venus de l’Extrême-Nord et du Nord, du Centre et de l’Est et de plus en plus des originaires du Sud-Ouest, du Nord-Ouest voire du Sud du Tchad et de l’Ouest de la RCA cohabitent sans heurts.

Le commerce, longtemps tenu par les seuls Libanais voit l’entrée en force des Bamilékés, des locaux et mêmes des Ibos venus du Nigéria voisin. Comment accéder à Ngaoundéré.

La ville de Ngaoundéré est située au point de convergence des axes dits :de l’Est (Yaoundé-Bertoua-Ngaoundéré) , du Centre (Yaoundé-Yoko-Tibati-Ngaoundéré) et de l’Ouest (Douala-Bafoussam-Banyo-Ngaoundéré). Laxe du Nord relie Ngaoundéré à Kousséri par Garoua et Maroua. Elle est reliée à la RCA par Bélel et Garoua-Boulaï.

La ville de Ngaoundéré constitue le point terminal du Transcamerounais, ligne de chemin de fer qui relie Douala à Ngaoundéré en passant par Yaoundé. Elle est quotidiennement desservie par un train dit « Couchette » en provenance de Yaoundé. Les véhicules de Tourisme, tous gabarits, peuvent être transportés jusqu’à Ngaoundéré par chemin de fer. Ngaoundéré est desservie par un aéroport de classe B

Ce contenu n'est pas encore disponible. Veuillez re-essayer plus tard.

Ce contenu n'est pas encore disponible. Veuillez re-essayer plus tard.

Ce contenu n'est pas encore disponible. Veuillez re-essayer plus tard.

Noms Localisation

Ce contenu n'est pas encore disponible. Veuillez re-essayer plus tard.