Visite officiel au Cameroun de Monsieur TALEB RIFAI, Secrétaire Général de l’OMT

Agrandir l'image

Conférence de Yaounde sur le thème : «Femme, sport et tourisme : événements sportifs féminins et promotion des destinations africaines »

(Hôtel Hilton), Yaoundé (Cameroun), Lundi 21 novembre 2016

 

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS

L’an deux mil seize, et le 21 novembre s’est tenue à l’hôtel Hilton de Yaoundé, sous le très haut patronage du chef de l’Etat du Cameroun, S.E. Paul BIYA Président de la République, la conférence sur le thème : «Femme, sport et tourisme : événements sportifs féminins et promotion des destinations africaines. »

La conférence, ouverte solennellement par le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. YANG Philémon, a été co-présidée par M. Taleb RIFAI, Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), et le Ministre d’Etat, Ministre du Tourisme et des Loisirs M. BELLO BOUBA MAIGARI. Placés sous la coordination du Secrétaire Général du Ministère du Tourisme et des Loisirs Madame NGOMO Florence, les travaux s’articulaient autour de deux thématiques :

  • ENJEUX ET DEFIS DE LA PROMOTION DE L’EGALITE DE GENRE DANS LES POLITIQUES ET PRATIQUES SPORTIVES, animée par :
  • ADAMA MODOU, Représentant Résidant de l’ONU-FEMME au Cameroun : modérateur
  • Pr Marie Thérèse ABENA ONDOUA, Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, (Key note.)
  • Pr Jean-Emmanuel PONDI, Secrétaire Général de l’Université de Yaoundé I.
  • Timothée TABAPSSI, Ministre Plénipotentiaire, chargé d’affaires a.i. Ambassade du Cameroun au Royaume d’Espagne à Madrid
  • Madame LINA KESSY Member of CAF Women Organizing Comettee and Sport Office rat the African Union Commission.
  • FEMMES, SPORTS ET LEUR RELATION AVEC LE TOURISME : MISE EN VALEUR DU POTENTIEL TOURISTIQUE DES EVENEMENTS SPORTIFS FEMININS, animée par
  • SHUISHI KAMEYAMA, Modérateur. Conseiller Spécial du Secrétaire Général de l’OMT en Sport, Tourisme et Méga évènements.
  • Pr Narcisse MOUELLE KOMBI, Ministre des Arts et de la Culture, (key note).
  • Pr Jean Emmanuel PONDI, Secrétaire Général de l’Université de Yaoundé I
  • Madame THOBI Louisette, Chef de la Cellule d’Etudes et de la Planification, Direction de la Coopération ; MINSEP
  • Sénateur ALIOUM Alhadji, Premier vice-Président de la FECAFOOT.
    • Special Guest: Sarah ETONGUE, seven time winner of the mount Cameroon race of hope.

Au terme des exposés, et des échanges fructueux, les conclusions et recommandations suivantes ont été formulées :

S’agissant des problématiques et défis associés à la promotion de l’égalité de sexes dans les pratiques sportives,

Considérant que l’égalité des sexes représente l’un des défis majeurs de notre époque,

Conscient que la femme représente plus de la moitié de la population des destinations touristiques,

Compte tenu des préjugés et stéréotypes marginalisant la femme,

Les participants réitèrent que :

  • Le tourisme et le sport ont un impact positif sur le développement socio-économique durable, en ce sens qu’ils créent des emplois décents, génèrent des revenus, contribuent à la promotion de la culture et à la compréhension mutuelle entre les peuples;
  • Le tourisme et le sport apportent une amélioration significative à l’environnement et au cadre de vie, d’où l’impérieuse nécessité d’une égale participation des hommes et des femmes en vue de leur épanouissement et de leur autonomisation ;
  • L’amélioration de la contribution et des performances des femmes dans le domaine du tourisme et du sport nécessitent des actions intersectorielles tant au niveau régional, national, qu’international ;
  • L’éducation et la le renforcement des capacités des femmes sont nécessaires pour soutenir et encourager la femme à participer aux activités sportives, de tourisme et des loisirs ;
  • Les politiques nationales doivent non seulement promouvoir la participation des femmes aux activités sportives y compris le tourisme sportif, mais aussi, leur accès au pouvoir et à la gestion des ressources que ces activités génèrent ;
  • Faire des évènements sportifs féminins, des vecteurs de la promotion de l’image d’une destination touristique.
  • Développer une synergie entre les secteurs public et privé du tourisme et du sport en vue de la promotion des destinations touristiques.
  • Quant à la seconde thématique, à savoir Femmes, Sports et leur relation avec le tourisme : mise en valeur du potentiel touristique des évènements sportifs féminins, après avoir diagnostiqué les causes structurelles de la méprise du genre féminin, les participants ont plaidé pour une revalorisation, voire une meilleure implication de la femme aussi bien dans les évènements sportifs que dans la promotion des destinations touristiques. A cet égard, ils préconisent :
  • Qu’une attention particulière soit accordée aux événements sportifs féminins par les politiques et les stratégies nationales de promotion et de gestion des pratiques et performances sportives ;
  • Dans la même veine, un accent soit mis dans le sens de l’information, de la communication des évènements sportifs féminins en vue d’accroitre leur caractère populaire. Aussi, les modèles, voir les icones féminins des différentes manifestations sportives devraient d’être vulgarisés et labelisés ;
  • Que l’égalité de genre soit prise en compte dans les postes de gestion de clubs, de fédérations, de comités sportifs…
  • Qu’une formation continue des femmes soit instaurée dans les programmes de renforcement de capacités des acteurs du tourisme et du sport en vue de leur professionnalisme, notamment dans les domaines tels que les TIC, le partenariat, le marketing.

Enfin, pour améliorer cette contribution des femmes, il est recommandé :

  • En termes de politique, de lutter contre les causes structurelles (système social), sources des inégalités et des disparités observées dans le domaine sportif, afin d’atteindre les transformations souhaitées
  • en termes de stratégies, d’améliorer la présence des femmes dans le management du sport, afin d’éviter des stéréotypes sexuels et d’accorder davantage de valeur au sport pratiqué par les femmes, pour une harmonisation de la vie publique
  • d’utiliser la puissance du sport au service de la promotion des destinations africaines, du développement et de la paix, à travers l’amélioration des capacités des femmes, leur accessibilité aux ressources, la promotion et la protection de leurs droits
  • de prendre en compte l’égalité hommes femmes au niveau des récompenses et encouragements, dans tous les domaines d’activités ainsi que dans la répartition des ressources budgétaires nécessaires
  • de développer un véritable marketing touristique autour des icônes qui ont marqué l’histoire du sport africain et valoriser des sites et produits touristiques à partir des événements sportifs
  • assurer la pérennité des sites, infrastructures touristiques et sportives en y développant des activités de loisirs
  • d’impulser en Afrique une véritable dynamique de promotion du tourisme de masse autour des événements sportifs
  • de créer un réseau de femmes leaders des établissements touristiques et de loisirs pour la valorisation du tourisme sportif durable.
  • En définitive, les participants recommandent que des plateformes des actrices du tourisme, des loisirs et des Sports soient mises en place pour assurer l’opérationnalisation et le suivi-évaluation des conclusions et recommandations des présentes assises.

Fait à Yaoundé le 21 novembre 2016

Article de:  Rodrigue DASSIE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


deux + 15 =

2 thoughts

  1. Je voudrais répondre à ma plainte au Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale du Tourisme Demande Rifai contre l’Autorité du Tourisme et de la Culture d’Abu Dhabi S’il vous plaît aidez-moi et merci