e WTTC et l’OMT engagent vivement le Gouvernement britannique à mettre fin à l’interdiction des vols à destination de Charm el-Cheikh

Agrandir l'image

Le Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC) et l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) demandent au Gouvernement britannique de lever l’interdiction faite actuellement aux compagnies aériennes établies au Royaume-Uni de voler à destination de Charm el-Cheikh.
Dans une lettre adressée à Theresa May, Premier Ministre britannique, le Président et Président-directeur général du WTTC, David Scowsill, et le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, soulignent combien il est important de rétablir les liaisons vers cette station balnéaire égyptienne car la consigne donnée actuellement dans les Conseils aux voyageurs a des effets dévastateurs sur l’économie et sur la stabilité sociale du pays. L’interdiction est en vigueur depuis qu’un avion de la compagnie aérienne Metrojet reliant Charm el-Cheikh à Saint-Pétersbourg s’est écrasé dans le désert du Sinaï, en octobre 2015.
Dans la lettre, il est expliqué que « les voyages et le tourisme ont un rôle vital pour l’économie et pour la paix sociale en Égypte, sachant qu’ils ont représenté 11 % du PIB du pays et 2,6 millions d’emplois en 2015. La baisse du nombre de visiteurs a détruit énormément d’emplois. La principale préoccupation, en Égypte, est que le manque de perspectives de travail, surtout pour les jeunes – hommes et femmes, a créé un sentiment de désespoir pouvant accroître la tentation de se radicaliser ou de fuir à bord d’un bateau de réfugiés ».
Les autorités égyptiennes ont mis en place d’importants dispositifs pour relever le niveau de sécurité à l’aéroport mais aussi aux alentours. Ces améliorations sont maintenant conformes aux normes de sécurité telles qu’indiquées par le Ministère britannique des transports. Tous les autres pays, dont l’Allemagne et la Russie, ont autorisé leurs compagnies aériennes à reprendre les vols vers Charm el-Cheikh.
La lettre se conclut ainsi : « Il est terrible d’observer l’impact que la consigne donnée actuellement par le Royaume-Uni dans ses Conseils aux voyageurs a sur l’Égypte, et en particulier sur les jeunes actifs. Nous demandons au Gouvernement britannique de revoir cette consigne en autorisant la reprise des vols commerciaux à destination de Charm el-Cheikh, pour permettre au secteur des voyages et du tourisme de contribuer de nouveau au PIB et à l’emploi dans le pays. »

Article de:  Admin TEAM

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


10 − 3 =